samedi 21 janvier 2017

Ain : un ancien cimetière chartreux profané

meyriat - copie

Certes, c’est le goût du lucre qui a poussé des inconnus – soupçonnés être de la région toulousaine – à cette profanation survenue à Vieu-d’Izenave. Il n’empêche qu’il s’agit là d’une profanation grave et caractérisée d’un cimetière chrétien.

On peut dire que grâce à des habitants du secteur, à un garde forestier, les gendarmes sont arrivés à temps sur le site de l’ancien monastère de Meyriat. Sans cette “chaîne” de vigilance, les dégâts auraient été plus conséquents. À l’aide d’une pelleteuse, les pilleurs se sont concentrés sur le cimetière des moines, un lieu abandonné depuis 1791. Le procureur de la République doit à présent décider de la suite à donner à cette affaire de fouilles clandestines et de destruction du patrimoine, un cercueil ayant été endommagé. Pourquoi un tel acharnement ? À cause d’un trésor supposé et de la conviction tenace qu’il s’y trouverait toujours. Ces chasseurs ne sont pas les premiers. Le secteur est régulièrement passé au crible avec des détecteurs de métaux. Une pratique pourtant interdite ici […].

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire