dimanche 22 janvier 2017

Angers. Trois militants d’ultra-droite jugés en mars

Membres du groupuscule Génération Identitaire, ils avaient été interpellés fin octobre 2016 après un déferlement de violence, dans le centre-ville d'Angers.

Ils devront répondre de violences en réunion, outrages, violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique et même incitation à la haine raciale pour l’un d’eux. Deux hommes, âgés de 19 et 39 ans, et un adolescent de 17 ans, ont reçu, ces derniers jours, des convocations en justice, confirme le parquet d’Angers.

Des chants nazis entonnés

 

Tous membres de groupuscule d’extrême droite Génération Identitaire, ils ont été interpellés après un déferlement de haine et violence, dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 octobre 2016. Juste après les faits, nous relations des chants nazis entonnés en plein centre-ville d’Angers. Des insultes racistes proférées en direction des personnes typées maghrébines ou noires. Et une pluie de coups. De la rue Bressigny à la place du Ralliement. Jusqu’au commissariat.

Comparutions le 8 mars

 

Convoqués par la police, les deux adultes comparaîtront le 8 mars devant le tribunal correctionnel d’Angers. Ils encourent une peine maximale de cinq ans de prison.

L’adolescent sera, quant à lui, jugé par le tribunal pour enfants.

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire