jeudi 26 janvier 2017

Lorsqu’on monte au cocotier, il faut essayer d’avoir le caleçon propre !

Parfois, on nous reproche d’avoir la dent dure contre les partis de droite, vaguement patriotiques, ayant peur de tout mais qui arrivent à semer la confusion dans les esprits des électeurs dont les voix se perdent dans ces partis qui, en finale, ne font rien !
Ainsi, à l’occasion de la récente et lamentable affaire Publifin, le Parti Populaire ne s’est pas gêné de tirer à boulet rouge sur les politiciens, les cumuls, etc…Et c’est de bonne guerre.
Le hic, c’est que le conseiller communal du PP à Frameries, qui est un proche du président Moodrikamen, a 8 mandats rémunérés :
  1. HYGEA
  2. Intercommunaleommunale de Développement Economique et d’Aménagement du territoire
  3. Interercommunale Pure de Financement du Hainaut
  4. Administrateur IRSIA
  5. Administrateur Régie communale autonome RCA
  6. Administrateur Alteria
  7. Membre de 4 commissions communales
  8. Administrateur de la Fondation du Parti Populaire
Alors bien sûr, il n’y a rien d’illégal ! Bien sûr, les rémunérations des mandats ne sont pas forcément toutes aussi élevées qu’à Publifin (quoi que…). Mais les partis de « droite nationale », comme le PP, qui protestent contre ce genre de pratiques devraient eux-mêmes établir en interne des règles claires en ce domaine.
Décidément, ce système ne peut, ne doit pas être réformé ! Il doit être changé ! Et profondément !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire