vendredi 27 janvier 2017

Mormant (77) : enquête après la découverte de deux têtes de sangliers près d’un local d’une association musulmane

Une enquête de gendarmerie a été ouverte à la suite de la découverte de deux têtes de sangliers, près du local d’une association musulmane, à Mormant.

Le geste de braconniers, un acte islamophobe ou un simple abandon sur la voie publique. Une enquête de gendarmerie a été ouverte à la brigade de gendarmerie de Mormant, a-t-on appris, ce mercredi 25 janvier, de sources concordantes, confirmant une information de BFM TV.

Selon la gendarmerie, “cette découverte n’est pas une première en Seine-et-Marne puisque des dépouilles de sangliers sont souvent réalisées dans le département.”

 Toutefois, selon le maire de Mormant, les deux têtes n’ont pas été abandonnées devant le local de l’association musulmane mais dans un préau situé à proximité. “C’est un lieu ouvert où sont souvent entreposées des épaves de voitures, un appentis d’une ancienne école de la commune”, précise Sylvain Clérin, le maire, qui évoque “un non-événement.”

Le local est prêté par la municipalité depuis plus de 5 ans et il n’y a, selon lui, jamais eu un seul incident à signaler qui aurait visé l’association. Il ne fait d’ailleurs aucun lien “entre ce geste et la proximité de ce lieu, situé en centre-ville” mais évoque la possibilité du geste “d’une personne qui a souhaité s’en débarrasser voire de braconniers.

Mais les investigations doivent permettre de retrouver la ou les personnes qui les ont déposées afin de connaître le motif de ce geste.

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire