vendredi 20 janvier 2017

Un pro-famille à la tête du Parlement européen

Antonio Tajani a été élu hier à la présidence du Parlement européen.

Pourtant, le 13 janvier, la gauche ressortait une vieille question posée au sein de ce Parlement par Tajani en ... 1996 ! Suite à un bricolage entre des homosexuels, deux hommes d'un côté et 2 femmes de l'autre, une insémination artificielle avait été arrangée. Le député Tajani posait alors une question écrite, dans laquelle il déclare notamment qu'un enfant conçu ainsi "est certain d'avoir de sérieux problèmes psychologiques".

Ajoutons pour nos amis les gauchistes libertaires que Tajani avait aussi voté contre une résolution pro-gay et anti-religieuse en 2006.
Il avait aussi signé le manifeste de la FAFCE pour les élections européennes de 2014. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire