lundi 30 janvier 2017

Une centaine d'hosties consacrées a été volée


Title-1485553690Jean-Yves Guetz, sacristain de l’église St-Martin à Maxéville, a découvert qu’un vitrail du chœur avait été brisé pour ouvrir l’accès à des malfaiteurs. Lesquels ont ensuite éventré un tabernacle en marbre posté sur l’autel, en ont descellé le contenu, un coffre-fort, et l’ont emporté. Le coffre contenait en effet deux ciboires et une centaine d’hosties consacrées. Le tout s’est passé à 00 h 05 précises, comme en attestent les images recueillies par la caméra postée sur le pont à l’arrière de l’édifice.

Une enquête est ouverte, la police scientifique a procédé au relevé des empreintes, et une entreprise a été dépêchée pour obstruer momentanément le vitrail brisé. Le père Daniel Baron, curé de la paroisse, déclare :
« Et ça, c’est très grave ! » « Il s’agit d’hosties consacrées ! C’est en cela que c’est une profanation. S’il ne s’agissait que d’un simple vol, pourquoi ne pas prendre aussi les chandeliers sur l’autel par exemple, qui ont plus de valeur que nos ciboires ? » « Non, moi je suis certain que ce sont les hosties qu’ils visaient. » Mais dans quel but ? « Ne serait-ce que pour les messes noires ! »
Un rite pénitentiel de réparation est programmé dimanche 29 à 11h, suivi d’une messe.

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire